Le vin biologique,  protection de la vigne.

Le vin biologique, protection de la vigne.

Pour produire un vin biologique, le viticulteur n’utilise évidemment pas de produits issus de l’industrie chimique tels que les pesticides et les engrais.

A sa disposition, il a uniquement  des produits d’origine naturelle.

Des limites en nombre et en quantité sont  imposées, réglementées.

Ces traitements sont qualifiés “de contact” sur les maladies. Cela induit que l’on n’injecte rien dans la plante, dans le sol. 

Pour donner un exemple qui parlera aux jardiniers, la bouillie bordelaise est déposée sur les feuilles pour faire face au mildiou, mais avec la pluie, le produit sera rincé sans dénaturer l’écosystème.

Il y a plus de risques à produire un vin bio. Maladies et intempéries peuvent réellement mettre à mal le vignoble.

Au niveau social, l’emploi local se trouve renforcé car cette culture a un besoin grandissant de main d’oeuvre.

Il est à noter que le vin bio voit son niveau  de sulfites plus faible qu’en production traditionnelle. 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

Achetez pour 90,00 supplémentaires et obtenez la livraison gratuite